Les compétences de CAUCA reconnues par un diplôme collégial


  

Pour publication immédiate

LES COMPÉTENCES DES RÉPONDANTS DE LA CENTRALE D’APPELS D’URGENCE CAUCA RECONNUES PAR UN DIPLÔME COLLÉGIAL

Saint-Georges, le 28 novembre 2014 – Vingt-six autres répartiteurs de la Centrale d’appels d’urgence de la Chaudière-Appalaches (CAUCA) viennent de voir leurs compétences reconnues par une Attestation d’études collégiales (AEC) du Cégep Beauce-Appalaches.  La centrale située à Saint-Georges qui dessert un million et demi de personnes réparties dans 560 municipalités fait figure de chef de file en matière de formation de ses répartiteurs.  La presque totalité de ses employés possèdent désormais une reconnaissance collégiale.

Depuis 2008, la Formation continue du Cégep Beauce-Appalaches forme annuellement une quarantaine de nouveaux répartiteurs en centre d’appels d’urgence par le biais d’une attestation d’études collégiales d’une durée de huit mois.  En collaboration avec CAUCA, elle a aussi mis en place un processus de reconnaissance des acquis pour les gens travaillant déjà dans des centrales 9-1-1. 

« Les employés des centrales n’ont pas besoin de suivre au complet les cours de l’AEC que nous proposons aux candidats inexpérimentés, précise la directrice de la Formation continue du Cégep, Caroline Bouchard.  Nos spécialistes évaluent la maîtrise des compétences du programme qu’ont les employés.  Certains ont besoin d’une mise à jour de leur formation alors que d’autres répondent à tous les critères ».

Une vingtaine de répartiteurs et chefs d’équipe ainsi qu’un réviseur de l’assurance qualité de CAUCA avaient obtenu l’AEC dans les deux premières phases du processus en 2012 et 2013.  « Les efforts que vous avez mis pour obtenir votre certification démontrent le désir que vous avez de garantir aux utilisateurs de nos services une approche professionnelle, a dit Daniel Veilleux, le directeur général de CAUCA, lors de la remise des diplômes aux vingt-six nouveaux diplômés.  Le processus de reconnaissance des acquis confirme que vos compétences sont celles recherchées par le ministère de la sécurité publique, celui de la santé et les centrales.  Vous avez transformé votre fonction en une profession ».

CAUCA exige des nouveaux candidats répartiteurs qu’elle recrute qu’ils soient détenteurs d’une AEC de répartiteur en centre d’appels d’urgence ou qu’ils acceptent de se soumettre au processus de reconnaissance des acquis.

À propos de l’AEC de répartiteur en centre d’appels d’urgence

L’attestation d’études collégiales de répartiteur en centre d’appels d’urgence peut être suivie, en ligne, n’importe où en province.  Elle est d’une durée de 765 heures réparties sur 25 heures par semaine, pour les groupes de jour, ou 12 heures par semaine, pour les groupes de soir.  Les candidats intéressés par le programme doivent posséder un diplôme d’études secondaires (DES) ou professionnelles (DEP) ou posséder toute autre formation jugée suffisante.  Pour plus de détails consultez le www.cegepba.qc.ca/911 .

Les centrales d’appels d’urgence qui souhaitent faire reconnaître les acquis et compétences de leurs employés peuvent quant à elles consulter le www.cegepba.qc.ca/911rac .

-30-

Source :
Réjean Bergeron
Conseiller en communication
Cégep Beauce-Appalaches
418 228-8896, poste 2217
rbergeron@cegepba.qc.ca

Entrevues :
Caroline Bouchard
Directrice des Services de la Formation continue
Cégep Beauce-Appalaches
418 228-8896, poste 2225 ou 2221
cbouchard@cegepba.qc.ca

 

Tous droits réservés © CAUCA, Centrale des Appels d'Urgence Chaudière-Appalaches
Photos prises par: Patrick Guay, Photographe

Propulsé par CreaWEB - iClic.com