Historique

 

C’est en 1989 que les services ambulanciers CAMBI ont mis en place la centrale de répartition CAMBI qui avait pour mission la prise d’appels d’urgence et la répartition des services ambulanciers des régions de Beauceville, Saint-Georges et Thetford Mines, sous la direction générale du co-fondateur, Monsieur Pierre Paquet. À cette époque, quatre pionniers répartiteurs s’occupaient de cette fonction avec brio au bureau chef des services ambulanciers de CAMBI à Beauceville.

En 1990, la centrale CAMBI prend entente avec treize (13) municipalités de la région afin de prendre leurs appels d’urgence et la répartition de leur service incendie.

En conformité avec les dispositions de la loi sur les services préhospitaliers d’urgence (L.Q., 2002, chapitre 69) c’est en 1994 que la centrale CAMBI devient la centrale CAUCA (Centrale d’appels d’urgence Chaudière-Appalaches).

En 1995, les dirigeants de CAUCA sont très actifs dans la région de Chaudière-Appalaches et promeuvent avec beaucoup de conviction la mise en place du service 9-1-1. Ainsi, un an plus tard, soit en 1996, la municipalité de Saint-Lambert-de-Lauzon devient la première à être desservie par le service 9-1-1 chez CAUCA.

Au cours des années suivantes, plusieurs autres municipalités adhèrent au service 9-1-1 et confient le service de prise d’appels et de répartition à CAUCA. Chaque année, le nombre de municipalités augmente de façon significative.

En 2004, Monsieur Paquet cède la direction générale de CAUCA à Monsieur Richard Busque, étant donné que près de cent-quarante (140) municipalités se sont jointes à CAUCA et requièrent maintenant une direction à temps complet.

En 2005, CAUCA met en place sa propre équipe informatique, son département de service à la clientèle et un contrôle de qualité à temps complet. Cette étape cruciale, sous la direction d’un nouveau directeur général adjoint, Monsieur Daniel Veilleux, devait permettre l’ajout d’autres municipalités qui conduiraient CAUCA vers une rentabilité et une pérennité financières.

C’est en 2008-2009 que quelques dizaines de municipalités se joignaient à CAUCA tous les mois. Si bien qu’en 2010, plus de trois-cent-cinquante (350) municipalités sont desservies par CAUCA.

Depuis la fin de l'année 2011, la direction générale a été confiée à M. Daniel Veilleux, suite au décès de son co-fondateur Monsieur Busque. M. Veilleux a continué la mise en oeuvre du plan d'affaires de CAUCA.

On compte aujourd'hui plus de cinq-cent (500) municipalités qui sont partenaires au quotidien avec CAUCA dans le service de réponse des appels d'urgence.

 

 

Exemple de réussite de l’entrepreneurship québécois, CAUCA assure fièrement et garantit à ses partenaires un service de qualité et une évolution conforme, et même au-delà des attentes et des normes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tous droits réservés © CAUCA, Centrale des Appels d'Urgence Chaudière-Appalaches
Photos prises par: Patrick Guay, Photographe

Propulsé par CreaWEB - iClic.com